Petit ! Petit ? Petit....


Un petit café ? Une petite pause ? Un petit "coucou" ?

Qui n'a jamais utilisé cet adjectif réducteur ?

En réalité, nous l'utilisons à toutes les sauces et cela devient un véritable "tic".

Très mauvaise habitude ! Ennemi à combattre ! Grrrr... Pas bien !

Quelques exemples ?

La journée commence par un PETIT déjeuner avec une PETITE tartine et un PETIT café. Après avoir fait un PETIT bisou à vos enfants et à votre conjoint(e), vous partez pour votre travail ! Gare aux PETITS cons qui vous doublent par la droite... Enfin vous arrivez au boulot ... Aux PETITS soins avec vos collègues, vous leur faites un PETIT coucou en guise de bonjour et vous commencez votre PETITE journée. Peut-être, êtes-vous de ceux qui grillent une PETITE cigarette lors d'une PETITE pause ou de celles qui se ruent sur un PETIT chocolat pour calmer votre PETITE fringale... etc...etc....

Mais POURQUOI l'utilisation de ces "PETIT(E)S ?

Serions-nous si coupables de voir GRAND ?

La langue française est d'une richesse merveilleuse. Sa grammaire, son orthographe si compliqués. Ces synonymes si révélateurs du sens d'un mot, de sa diversité.

Les mots d'un texte peuvent être révélateurs d'un état d'esprit, d'une culture.

Idem pour la façon dont nous parlons.

Lorsque nous employons l'adjectif "PETIT", cela voudrait-il dire que tout devrait être "réducteur, minuscule, voire médiocre" ?

Quoi de plus motivant, excitant, exaltant de penser GRAND... D'avoir des rêves.

Lors d'une de mes lectures, l'auteur faisait remarquer : "Seul un grand rêve donne l'énergie, le courage et le talent de surmonter les obstacles qui se dressent inéluctablement sur la route de celui qui se met en marche..."

Quelle que soit la difficulté, on trouve généralement la solution pour l'affronter ou la contourner.

Et cette façon de réagir définit la personne que nous sommes réellement !

Dans certaines contrées, le gigantisme est de rigueur. Il y a quelques années, alors que j'étais en visite au Canada, j'ai été étonnée de voir la grandeur des bidons de shampoing, la taille XXXL des verres de soda, l'immensité des centres commerciaux, les literies spacieuses des hôtels, ... Tout, dans ce pays est GRAND, BIG, GEANT,... (au même titre que ses hamburgers !)

A l'opposé, les habitants de ces pays adorent nos petites maisons, notre Histoire qui remonte à la nuit des temps, notre PETIT continent, ... Quel paradoxe, non ?

Mais ce qui m'a toujours éblouie, est leur capacité de rêver GRAND ! Le rêve outre Atlantique (américain...) : TOUT EST POSSIBLE ! Alors que nous, nous nous enfonçons dans des carcans qui nous limitent.

Alors, quand allons-nous prendre conscience que nous pouvons TOUS rebondir, espérer et voir GRAND ?

Tout le monde s'entend pour affirmer que lors de l'après crise du COVID 19, la vie ne sera plus comme avant, mais cela ne veut pas dire qu'elle sera moins bien, si nous le décidons ! (c'est comme dans toute chose !)

Aussi, ne cédons pas à la peur de l'inconnu ...

Il serait grand temps d'arrêter de nous interdire de prendre de la hauteur, d'envisager le meilleur, d'avoir des envies d'infini (et d'au delà ...!)

Refusons la médiocrité, les petitesses, et apprécions dorénavant les grands projets, les grandes idées, les grandes envies,...

Donnons-nous des objectifs ambitieux !

Et comme le résume si bien cette citation : "...La vie est trop courte pour être petite..." - Benjamin DISRAELI

A bon entendeur ! Cathy - DAY CLIC COACHING - 0493/86.19.48

58 vues

0493/86.19.48

BE0597-995-003

 © 2020 by Day Clic.