Nostalgie quand tu nous tiens...


C’était mieux avant…

Aaah, c’était l’bon temps !

Pffff, à présent, rien ne va plus …

Ce genre de phrases, j’en entends « à la pelle » presque tous les jours. J’avoue que, dans un premier temps, j’étais « presque » d’accord avec elles, mais en y réfléchissant, j’ai trouvé d’autres réponses bien plus agréables.

Qui n’a jamais écouté un morceau de musique et soudain, des tas de souvenirs remontent à la surface ? Idem pour les photos anciennes où tous (vivants ou disparus) sourient à pleines dents sans se douter de quoi demain sera fait ... Pour ma part, confectionner un « quatre-quarts » avec la recette de ma Mamy ou un flan caramel avec celle de mon pâtissier de papa sont toujours un régal émotionnel et puis gustatif.

La nostalgie est un sentiment qui marque le signe d’appartenance à une famille, un clan, une génération, une vie que nous menons tous les jours et dans laquelle nous luttons pour nous permettre d’ « ETRE » qui nous sommes vraiment !

Je ne critiquerai pas les personnes (trop) nostalgiques : chez ces personnes, ce point de « rattachement » peut être bon pour leur mental et leur moral ! Cependant, c’est une « arme » à double tranchant. L’excès nuit tout autant que le trop peu. En effet, parfois la nostalgie nous rend triste, amer, désireux de retenir le passé coûte que coûte alors que la vie se passe « droit devant» ! Il est question de GARDER LE CAP comme j’aime à le dire souvent : c’est nécessaire, voir vital.

La nostalgie est un partage, une façon de se rattacher à d’autres qui comme nous apprécient les années 60 en musique, les films en noir et blanc, la potée de grand-maman, de chanter la chanson de Goldorak à tue-tête… C’est un point d’APPARTENANCE à une société dont nous faisons partie ! Une certaine idée de notre IDENTITE !

Certains moments se prêtent plus à la nostalgie. Il a été prouvé scientifiquement que, chez nous les femmes, c’est lorsque notre cycle menstruel se mobilise que notre « fragilité » hormonale met en route ce sentiment. Lorsque nous nous retrouvons à plusieurs, lors d’un repas de famille, on se rappelle de « Tonton Marcel » qui parlait de ses exploits de pêcheur, ou de « Taty Madeleine » qui chantait, lorsqu’elle avait bu un petit « coup de trop » des chansons de Tino Rossi… Dans ce cas, c’est une sorte de « pansement » que l’on applique sur notre petit cœur meurtri… et j’avoue, pour vous comme pour moi… ça fait du bien !

C’est souvent la solitude qui déclenche la nostalgie. Attention, cependant, de ne pas tomber dans son paroxysme et d’en sortir mal en point. Il ne faut pas descendre trop bas pour essayer de remonter… Et d’ailleurs, vous êtes-vous déjà posé la question de savoir POURQUOI, soudain, vous devenez nostalgique ? Quel en est le déclencheur ?

Souvent, la nostalgie nous aide à nous montrer ce que nous n’avons pas (plus ou presque plus), bref ce qui nous manque dans notre vie ! Et cela peut donner une PULSION vitale à notre futur ! A faire preuve de créativité pour s’en sortir !

Mais la nostalgie nous apporte également un cadeau précieux : la possibilité de lutter contre des incertitudes. En effet, penser à ce que nous étions, ce que nous avons fait dans le passé nous permet de nous situer au niveau de notre existence présente…et future ! Nos réussites passées nous donnent la possibilité d’OSER nous dépasser, et finalement d’être fiers de ce que nous sommes devenus !

Un petit truc, essayez toujours de garder votre BONNE HUMEUR en vous retournant quelques instants sur le passé. Ce n’était pas mieux avant, puisque de toute façon cela vous a permis d’être ce que vous êtes aujourd’hui.

Nous avons tous et toutes des moments ou quelqu’un nous manque, ou des instants où l’enfance et son insouciance nous manque, …et les exemples sont multiples. Malheureusement, la machine à remonter le temps n’existe pas encore (ou alors, elle est bien secrète), et comme le disait quelqu’un qui m’est cher : on nous a mis des yeux devant, c’est pour regarder l’avenir, tout en vivant au présent sur les bases acquises dans le passé. Donc… pas d’inquiétude, c’est que du bonheur qui nous attend !

Bonne lecture, continuez à bien prendre soin de vous !

A bientôt.

Cathy – DAY CLIC COACHING – 0493 86 19 48

18 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout