La vie sociale


Alors, que nous prenions un verre, mon mari et moi, à une terrasse, nous étions étonnés du peu de monde. Le patron étant un ami, je me suis permis de lui demander si la réouverture était un signal fort dans la reprise des activités ludiques. Etonnamment, ce fut un grand « NON » ! En effet, avec le confinement, nous avons perdu cette habitude de sortir, de papoter en société, de nous retrouver entre amis et étrangement, il semble que nous ayons perdu peu à peu ce désir de contact social qui nous a tant manqué pourtant !

Par peur ? Par habitude ?

Je ne sais pas, pourtant, à l’écoute de beaucoup, c’était une chose primordiale qui allait être vécue avec un réel désir, celui de la liberté (enfin) retrouvée lorsque cette « ouverture » vers l’extérieur serait permise.

Nous y sommes et nous voilà « frileux » !

Je me pose beaucoup de questions. Sommes-nous devenus des êtres prudents ? Tellement connectés à nos vidéos-conférences que le plaisir de se retrouver a perdu de la vitesse ?

Selon un article que j’ai lu dernièrement, c’est possible. Les experts parlent du « Syndrome de la cabane » ou du « Syndrome de l’escargot », càd, la peur de sortir de son lieu d’enfermement. Ce syndrome toucherait une majorité de la population, confrontée à retrouver des gestes oubliés par l’obligation de s’interdire tout contact depuis de longs mois.

Il y a de quoi devenir fou !

Et c’est ainsi que l’on retrouve des personnes timides, qui aimaient cet isolement où les seuls contacts étaient de se retrouver derrière un écran. La communication virtuelle n’est pas la même que dans la réalité et certains d’entre nous l’apprécient davantage. Renouer le dialogue redevient dès lors une épreuve. La peur de replonger dans les contacts sociaux renaît et demande des efforts que nous ne devions plus faire !

Il nous faut impérativement retrouver l’aisance de la conversation, la joie des retrouvailles impromptues, …

Où se cachent les bavards ? Ou sont les loquaces ? (hormis moi … hi hi hi !)

Oui, nous rentrons peu à peu (encore avec prudence, je vous l’accorde) dans une vie qui retourne à la normalité et parfois, le pas à franchir est devenu difficile !

S’exprimer, c’est intervenir, montrer qui nous sommes. C’est une épreuve pour certains d’entre nous.

Je vous invite donc, à redevenir « AUTHENTIQUES », à vous hâter à reprendre contact avec vos amis….

Certes, il est important de prendre son temps. Avec les beaux jours qui reviennent, les soirées plus longues qui s’annoncent, nous allons reprendre le contrôle de ce verbe que nous faisons nôtre, de ces rencontres qui nous font tant de bien.

Parler de la pluie et du beau temps devant un verre sur une terrasse, rire de la dernière anecdote avec des connaissances, prendre la main de son « chéri » lors d’un petit diner aux chandelles, toutes ces petites choses merveilleuses vont reprendre leur place.

Ne nous hâtons pas, mais faisons bien les choses !

Retrouvons les points communs qui nous enchantent, prévoyons des sorties agréables, intéressantes, amusantes, …

Retrouvons notre liberté chérie au coin de la rue par une « papote » avec un voisin qui promène son chien, et surtout gardons le sourire aux lèvres et dans la voix en invitant des amis à un BBQ, à aller à un petit concert, en reprenant une vie tournée vers les autres, vers l’extérieur, car la vie, la vraie, se trouve là, DEHORS !

Cela nous a tellement manqué !

Alors un peu de courage… à vos agendas (pour le timing), …. PARTEZ !!!!

Continuez à bien prendre soin de vous chers lecteurs.

A très bientôt !

Cathy – DAY CLIC COACHING – 0493 86.19.48 – www.dayclicoaching.com


21 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout